Accueil » Tout savoir sur la sclérose en plaques (SEP) pour aider le patient

Tout savoir sur la sclérose en plaques (SEP) pour aider le patient

by Morgane
350 views
sclérose en plaques

La sclérose en plaques ou SEP est une maladie invalidante. En fait, elle s’attaque au système nerveux central et impacte les activités du corps, comme les sens, la pensée et les mouvements. Cette affection chronique touche environ 1 personne sur 1000. Voyons de plus près comment la gérer pour mieux aider nos proches qui en sont atteints.

La sclérose en plaques : une inflammation de la gaine de myéline

Selon les chercheurs, la sclérose en plaques est due à une inflammation au niveau de la gaine de myéline. Cette dernière est responsable de la transmission des signaux électriques vers le cerveau. À cause de l’inflammation, cette transmission est alors ralentie.

Le problème avec la sclérose en plaques, c’est qu’il s’agit d’une affection dite auto-immune. Le système immunitaire considère la gaine de myéline comme étant un corps étranger. Il l’attaque, ce qui cause par la suite l’inflammation.

La raison pour laquelle le système immunitaire attaque la gaine de myéline n’a pas encore été découverte, mais de nombreux travaux de recherche pensent que la SEP est liée au sexe (la maladie touche plus les femmes), aux antécédents familiaux, à l’origine (ce sont ceux d’origine caucasienne qui sont les plus touchés), aux facteurs environnementaux et aux infections.

Sclérose en plaques : symptômes et diagnostic

Les symptômes de la sclérose en plaques peuvent varier d’une personne à une autre. Les manifestations de cette pathologie les plus fréquentes sont :

•Les crises convulsives et les démangeaisons,

•La difficulté à marcher, les douleurs, les engourdissements, les picotements,

•Les étourdissements,

•La difficulté à parler ou à avaler,

•Les maux de tête et la fatigue,

•La perte de l’audition, les problèmes de la vue,

•Les troubles cognitifs, la dépression,

•Les troubles intestinaux, les troubles sexuels,

•Etc.

Pour diagnostiquer une sclérose en plaques, il faut consulter un médecin. Si ce dernier soupçonne une inflammation de la gaine de myéline, il enverra le patient consulter un neurologue qui fera des examens neurologiques dans le but de vérifier les réflexes, la force des membres, les mouvements oculaires, la coordination, etc.

Le neurologue prend aussi en compte les antécédents familiaux lors du diagnostic et peut demander des examens complémentaires, comme l’imagerie par résonance magnétique ou IRM, l’examen du liquide cérébrospinal, etc.

Sclérose en plaques : les traitements pour gérer les symptômes

La sclérose en plaques est pour l’instant une affection qui ne se guérit pas. Il y a par contre des traitements proposés pour réduire l’intensité des symptômes et pour diminuer leur gravité. Parmi les traitements proposés, il y a les injections de stéroïdes par voie intraveineuse.

Pour réduire la progression de l’affection, le médecin et le neurologue peuvent prescrire des traitements, comme l’interféron bêta-la, bêta-1b, le daclizumab, le fingolimod, le natalizumab, le glatiramère, etc.

Outre les traitements médicamenteux et les traitements de fond, il faut aussi changer le mode de vie du patient. Le changement du mode de vie permet d’atténuer les symptômes, comme les troubles intestinaux, les douleurs, la dépression, la fatigue, les problèmes de vue, les tremblements, etc.

Il est également possible de se rapprocher d’un physiothérapeute ou d’un ergothérapeute pour compléter les traitements et aider le patient atteint de la SEP.

Aider un patient atteint de la sclérose en plaques

Une personne atteinte de la sclérose en plaques vit une vie difficile. Quand les symptômes s’accentuent, même les petits gestes du quotidien deviennent pour elle compliqués. Elle perd petit à petit son autonomie.

Si vous voulez aider un patient atteint de cette affection chronique, outre les traitements, le changement du mode vie et les séances chez un ergothérapeute et/ou un physiothérapeute, pensez à lui offrir un fauteuil roulant électrique qu’il peut utiliser partout, y compris lors d’un voyage. Optez pour celui qui est confortable, compact, léger et pliable. L’achat d’un fauteuil roulant pouvant être couteux, vérifiez combien la Sécu et votre complémentaire santé peuvent vous rembourser.

Pour aider encore plus un patient atteint de la SEP, aménagez son domicile. Installez par exemple un monte-escalier s’il y a des étages dans la maison. Remplacez les portes et les fenêtres par des modèles coulissants, plus faciles à ouvrir et à fermer. Installez des barres de soutien dans les toilettes et un siège pour se doucher assis dans la salle de bains. Revoyez également les autres pièces, comme la chambre, la cuisine et autres pour un confort optimal.

Facebook Comments

Articles connexes

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire plus

Politique de confidentialité & cookies